Page 1 sur 9 123 ... DernièreDernière
Résultats de 1 à 20 sur 169

Sujet : Des irakiens en colère contre Al-Maliki - Un nouveau printemps arabe en Irak ?

  1. #1
    Avatar de Salma36
    Inscrit
    March 2010
    Genre :
    Femme
    Localisation
    Paca
    Messages
    897

    Des irakiens en colère contre Al-Maliki - Un nouveau printemps arabe en Irak ?

    slm


    Quelque 2000 Irakiens ont manifesté hier à Ramadi (ouest), bloquant une autoroute, pour réclamer le départ du Premier ministre Nouri al-Maliki, selon l'AFP.

    Des chefs tribaux, des théologiens et des membres du conseil provincial d'Al Anbar, ont participé à la manifestation de Ramadi (100 km à l'ouest de Baghdad), chef-lieu de cette province sunnite.

    Les manifestants protestaient après la récente arrestation par les forces de sécurité d'au moins neuf gardes du ministre irakien des Finances Rifaa al-Issawi, sous des accusations de «terrorisme». M.Issawi est un sunnite, membre du bloc laïc Iraqiya qui est soutenu par cette communauté. Il avait réclamé jeudi soir la démission du Nouri al-Maliki après avoir fait état devant la presse d'une intervention des forces de l'ordre le jour-même à son domicile et au ministère, et de l'arrestation de ses gardes.
    «Nous nous sommes rassemblés aujourd'hui pas pour M.Issawi ou pour ses gardes mais pour le changement de ce gouvernement confessionnel et la chute de Nouri al-Maliki», a déclaré hier le chef du conseil provincial d'al Anbar Hikmat Iyada aux manifestants.

    Un théologien sunnite, Abdel Malek al-Saadi a appelé, devant les protestataires, les dirigeants chiites au sein du gouvernement, à respecter les responsables et la minorité sunnite en Irak.

    Dans un communiqué, le Premier ministre a fait état vendredi de l'arrestation de dix gardes du ministre des Finances, tout en niant la nature confessionnelle de ces mesures. Le bloc Iraqiya et d'autres membres du fragile gouvernement d'union de M.Maliki l'accusent depuis plus d'un an de s'accaparer le pouvoir.

    L'arrestation des gardes de M.Issawi intervient un an après celle de gardes du vice-président Tarek al-Hachémi, membre d'Iraqiya, également accusés de «terrorisme». Plusieurs d'entre eux ont depuis, été condamnés à mort. Un mandat d'arrêt a également été émis contre M.Hachémi, qui s'est enfui à l'étranger.

    Plusieurs fois condamné à mort par contumace, il rejette toutes les accusations portées contre lui - notamment de meurtre-, assurant qu'elles ont été montées de toutes pièces pour des raisons politiques.

    Parallèlement à la crise politique qui secoue le pays, au moins quatre personnes sont mortes et six autres ont été blessées hier dans de nouvelles violences en Irak, selon des sources médicale et de sécurité.
    Une bombe a explosé dans une maison en cours de construction dans la localité de Machahda (nord de Baghdad), tuant trois ouvriers et en blessant un quatrième, ont indiqué un policier et une source médicale.

  2. #2
    Avatar de Planete
    Inscrit
    November 2011
    Genre :
    Homme
    Localisation
    Ile-de-France
    Messages
    6 481
    slm
    apparemment ils étaient 100 000 aujourd hui...
    ce qui se passe dans les prisons y serait pour beaucoup...

  3. The Following User Says Thank You to Planete For This Useful Post:


  4. #3
    Avatar de Planete
    Inscrit
    November 2011
    Genre :
    Homme
    Localisation
    Ile-de-France
    Messages
    6 481
    Cette démonstration de force marque une escalade dans les protestations déclenchées la semaine dernière par l'arrestation des gardes du corps du ministre sunnite des Finances Rafaie Essaoui.

    "Le peuple veut la chute du régime", ont scandé les milliers de manifestations rassemblés à Anbar, bastion sunnite à l'ouest de Bagdad, reprenant le slogan phare des révolutions arabes.

    Une autre manifestation plus modeste a eu lieu à Samarra, dans la province également à dominance sunnite de Saladin, voisine de celle d'Anbar.

    L'arrestation des gardes du corps d'Essaoui s'est produite peu après le transfert hospitalisé vers l'Allemagne du président kurde Djalal Talabani, victime d'une attaque cérébrale.

    Le Premier ministre avait déjà ordonné l'arrestation du vice-président sunnite Tarek Hachémi, qu'il accuse de diriger des escadrons de la mort, juste après le retrait des troupes américaines d'Irak en décembre 2011.

    S'adressant aux manifestants, Essaoui a déclaré que l'interpellation de ses gardes du corps était une décision politique et il a accusé Nouri Maliki de chercher à provoquer délibérément des dissensions.

    "Cela suffit ! Le pays ne peut être dirigé avec une telle mentalité", a lancé le ministre des Finances.

    Selon des commentateurs, Maliki chercherait à monter ses rivaux les uns contre les autres afin de renforcer ses alliances avant les élections provinciales l'an dernier et les législatives en 2014.

    L'imam chiite Moktada Sadr, un autre de ses rivaux, a exprimé son soutien aux manifestants dans un communiqué, rejetant la "politique sectaire" de Maliki.slm

    En Irak, des milliers de sunnites protestent contre Maliki
    Créé le 26-12-2012 à 17h01 -
    ANBAR, Irak (Reuters) - Plusieurs dizaines de milliers de musulmans sunnites irakiens ont bloqué mercredi le principal accès routier vers la Syrie et la Jordanie au quatrième jour de manifestations contre le Premier ministre chiite Nouri Maliki.

  5. #4

    Inscrit
    April 2011
    Genre :
    Homme
    Localisation
    Ile-de-France
    Messages
    10 691

    Re : Des irakiens en colère contre Al-Maliki - Un nouveau printemps arabe en Irak ?

    Salam alaykoum



    Allah est le plus savant



    60 actes méritoires et expiratoires



    Si j’ai fait une faute, alors elle vient de moi ou de shaytan et si j’ai dit la vérité alors c’est grâce à Allah seul. Que la paix et le salut soient sur notre Prophète saws et notre dernière invocation est « louange à Allah Seigneur de l’univers. »





  6. The Following User Says Thank You to Nassim For This Useful Post:


  7. #5

    Inscrit
    April 2011
    Genre :
    Homme
    Localisation
    Ile-de-France
    Messages
    10 691

    Re : Des irakiens en colère contre Al-Maliki - Un nouveau printemps arabe en Irak ?

    Salam alaykoum





    Allah est le plus savant



    60 actes méritoires et expiratoires



    Si j’ai fait une faute, alors elle vient de moi ou de shaytan et si j’ai dit la vérité alors c’est grâce à Allah seul. Que la paix et le salut soient sur notre Prophète saws et notre dernière invocation est « louange à Allah Seigneur de l’univers. »





  8. The Following User Says Thank You to Nassim For This Useful Post:


  9. #6

    Inscrit
    April 2011
    Genre :
    Homme
    Localisation
    Ile-de-France
    Messages
    10 691

    Re : Des irakiens en colère contre Al-Maliki - Un nouveau printemps arabe en Irak ?

    Salam alaykoum



    Plusieurs discours ont visés les shiites en appelant les sunnites à se mobiliser pour faire face à leurs agressions quotidiennes.



    Dernière édition par Nassim; 28/12/2012 à 09h59
    Allah est le plus savant



    60 actes méritoires et expiratoires



    Si j’ai fait une faute, alors elle vient de moi ou de shaytan et si j’ai dit la vérité alors c’est grâce à Allah seul. Que la paix et le salut soient sur notre Prophète saws et notre dernière invocation est « louange à Allah Seigneur de l’univers. »





  10. The Following User Says Thank You to Nassim For This Useful Post:


  11. #7

    Inscrit
    April 2011
    Genre :
    Homme
    Localisation
    Ile-de-France
    Messages
    10 691

    Re : Des irakiens en colère contre Al-Maliki - Un nouveau printemps arabe en Irak ?

    Salam alaykoum




    Allah est le plus savant



    60 actes méritoires et expiratoires



    Si j’ai fait une faute, alors elle vient de moi ou de shaytan et si j’ai dit la vérité alors c’est grâce à Allah seul. Que la paix et le salut soient sur notre Prophète saws et notre dernière invocation est « louange à Allah Seigneur de l’univers. »





  12. The Following 2 Users Say Thank You to Nassim For This Useful Post:


  13. #8
    Avatar de Salma36
    Inscrit
    March 2010
    Genre :
    Femme
    Localisation
    Paca
    Messages
    897
    slm

    Irak : la rue sunnite ne décolère pas contre Maliki

    OLJ/AFP | 28/12/2012




    Plusieurs milliers d'Irakiens de la province à majorité sunnite d'Anbar manifestaient vendredi, pour le sixième jour consécutif, pour réclamer la démission du Premier ministre chiite Nouri el-Maliki. AFP PHOTO / AZHER SHALLAL


    PROTESTATION

    Sixième jour de manifestations ; Il vaut mieux "que nous parlions", répond le Premier ministre.

    Plusieurs milliers d'habitants de la province à majorité sunnite d'Anbar bloquaient vendredi, pour le sixième jour consécutif, une importante autoroute à l'ouest de Bagdad pour réclamer la démission du Premier ministre chiite Nouri el-Maliki. Ce dernier est ccusé par ses détracteurs d'être derrière une série d'arrestations politiquement motivées.

    De très importantes manifestations ont lieu depuis dimanche dans les provinces de Ninive et de Salaheddine (au nord de Bagdad) à majorité sunnite, mais c'est dans celle d'Anbar (à l'ouest de Bagdad) qu'elles ont mobilisé le plus de monde. Elles ont débuté à la suite de l'arrestation, le 20 décembre, pour "terrorisme" d'au moins neuf gardes du ministre des Finances Rifaa al-Issawi, un sunnite.



    A Ramadi, chef-lieu de la province d'Anbar à une centaine de km à l'ouest de Bagdad, les manifestants bloquent une autoroute qui se scinde en deux branches pour relier Bagdad à la Jordanie et à la Syrie.
    Ils ont appelé vendredi à la libération des prisonniers qui ont été arrêtés, selon eux, sur des motifs confessionnels par le pouvoir, dominé par les chiites. Certains brandissaient des banderoles appelant au départ de M. Maliki.

    "Un Premier ministre sectaire"
    "Les Irakiens sont unis", indiquait un communiqué diffusé par l'un des groupes organisateurs de la manifestation, la Coordination des comités de la révolution. "Ils n'ont pas besoin d'une conférence de réconciliation supervisée par un Premier ministre sectaire", ajoute le texte, en référence à une proposition de M. Maliki de réunir les différents acteurs de la crise pour tenter d'y trouver une issue.

    L'armée a empêché les journalistes basés à Bagdad d'entrer dans la province d'Anbar, retenant des équipes de reporters notamment de l'AFP plus de cinq heures à un barrage entre Bagdad et Ramadi. L'armée leur a confisqué leurs badges de presse, leur promettant de les leur rendre seulement s'ils retournaient dans la capitale.

    Dans un discours à Bagdad, M. Maliki a jugé que "bloquer des routes et susciter un conflit confessionnel" est "inacceptable". Il vaut mieux "que nous parlions et que nous nous mettions d'accord (...) pour mettre fin à nos problèmes et à nos différences", a-t-il ajouté.
    Vendredi dernier, il avait exprimé son "étonnement" face au lien établi entre "l'affaire des détenus" et les "querelles politiques", évoquant une tentative de "pousser tout le pays vers un conflit confessionnel".

    Membre du bloc laïque Iraqiya soutenu par la communauté sunnite, le ministre des Finances Rifaa al-Issawi avait réclamé la semaine dernière la démission de M. Maliki après avoir fait état de l'arrestation de plusieurs de ses gardes.
    Le bloc Iraqiya et d'autres membres du fragile gouvernement d'union de M. Maliki accusent depuis plus d'un an le Premier ministre d'accaparer le pouvoir.

    L'arrestation des gardes de M. Issawi intervient un an après celle de gardes du vice-président Tarek el-Hachémi, membre d'Iraqiya, également accusés de "terrorisme". Plusieurs d'entre eux ont depuis été condamnés à mort.
    Un mandat d'arrêt a également été émis contre M. Hachémi, qui s'est enfui à l'étranger. Plusieurs fois condamné à mort par contumace, il rejette toutes les accusations portées contre lui -notamment de meurtre-, assurant qu'elles ont été montées de toutes pièces pour des raisons politiques.

    Les tensions confessionnelles sont toujours importantes en Irak, théâtre en 2006-2007 d'une vague de violences qui avaient fait des dizaines de milliers de morts.

    Pour mémoire:
    La communauté sunnite en ébullition contre Maliki


  14. #9
    Avatar de Planete
    Inscrit
    November 2011
    Genre :
    Homme
    Localisation
    Ile-de-France
    Messages
    6 481
    Irak : des manifestants attaquent le vice-Premier ministre, deux blessés
    OLJ/AFP | dimanche, décembre 30, 2012

    Deux personnes ont été blessées dimanche lorsque les forces de sécurité ont ouvert le feu à Ramadi pour disperser des manifestants qui ont attaqué le vice-Premier ministre irakien Saleh al-Mutlak, le contraignant à quitter un rassemblement, selon un correspondant de l'AFP.
    *
    Les manifestants de la province à majorité sunnite d'al-Anbar, qui bloquaient depuis une semaine une importante autoroute à l'ouest de Bagdad pour réclamer la démission du Premier ministre chiite Nouri al-Maliki, ont jeté de bouteilles d'eau, des pierres et des chaussures en direction de M. Mutlak avant de l'attaquer et le frapper.
    *
    M. Mutlak, un sunnite originaire d'al-Anbar, a réussi à s'échapper après que la police fédérale est venue à son secours en tirant en l'air. Il s'apprêtait à s'adresser aux manifestants à Ramadi, chef-lieu d'Al-Anbar, mais ceux-ci l'ont traité de "traître", le contraignant à quitter la tribune et à s'enfuir, selon ce correspondant.
    *
    Selon un de ses assistants, M. Mutlak, rentré à Bagdad sous escorte, "va bien".
    Membre du bloc laïque Iraqiya soutenu par la communauté sunnite, Saleh Mutlak est vice-Premier ministre dans un fragile gouvernement d'union, dirigé par le chiite Nouri al-Maliki.
    *
    Ce dernier a été accusé par ses détracteurs d'être l'instigateur d'une série d'arrestations menées pour des raisons politiques, et plusieurs manifestations ont eu lieu cette semaine dans les provinces de Ninive, de Salaheddine et d'al-Anbar pour réclamer le départ de M. Maliki.
    *
    Elles ont débuté à la suite de l'arrestation, le 20 décembre, pour "terrorisme" d'au moins neuf gardes du ministre des Finances Rifaa al-Issawi, un sunnite.
    *
    Vendredi dernier, M. Maliki avait exprimé son "étonnement" face au lien établi entre ces arrestations et les "querelles politiques" entre Iraqiya et l'Alliance nationale, une coalition des partis religieux chiites, évoquant une tentative de "pousser tout le pays vers un conflit confessionnel".
    Le bloc Iraqiya et d'autres membres du gouvernement d'union de M. Maliki accusent depuis plus d'un an le Premier ministre d'accaparer le pouvoir.
    *
    Les tensions confessionnelles sont toujours importantes en Irak, théâtre en 2006-2007 d'une vague de violences qui avaient fait des dizaines de milliers de morts


    slm

  15. #10

    Inscrit
    April 2011
    Genre :
    Homme
    Localisation
    Ile-de-France
    Messages
    10 691

    Re : Des irakiens en colère contre Al-Maliki - Un nouveau printemps arabe en Irak ?

    Salam alaykoum


    Les gardes de Salah al Moutlak ouvrent le feu sur les manifestants qui demandait son départ :



    Allah est le plus savant



    60 actes méritoires et expiratoires



    Si j’ai fait une faute, alors elle vient de moi ou de shaytan et si j’ai dit la vérité alors c’est grâce à Allah seul. Que la paix et le salut soient sur notre Prophète saws et notre dernière invocation est « louange à Allah Seigneur de l’univers. »





  16. #11
    Avatar de Planete
    Inscrit
    November 2011
    Genre :
    Homme
    Localisation
    Ile-de-France
    Messages
    6 481
    Irak: Maliki libère plus de 700 détenues, menace les manifestants
    AFP | mardi, janvier 1, 2013

    Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki a annoncé mardi la libération de plus de 700 femmes détenues dans l'espoir de calmer la mobilisation dans les zones sunnites du pays, tout en menaçant de faire appel aux forces de l'ordre pour mettre fin aux manifestations.
    Moqtada al-Sadr, le puissant chef chiite dont le mouvement compte 40 députés et cinq ministres, a apporté son soutien aux manifestants en prédisant l'avènement d'un "Printemps irakien, si les choses restent en l'état", en référence au Printemps arabe qui a secoué la région.
    *
    Des manifestants bloquent depuis désormais 10 jours l'autoroute qui mène à la Syrie et à la Jordanie.
    Répondant à l'une des principales revendications des manifestants, M. Maliki, un chiite, a ordonné la libération de plus de 700 femmes, soit toutes les détenues du pays à l'exception des 210 poursuivies ou condamnées pour des faits liés au terrorisme, selon Khaled al-Mullah, négociateur nommé par le Premier ministre.
    Le calendrier de ces libérations n'a cependant pas été précisé.
    Lundi soir, M. Maliki a menacé à la télévision les manifestants.
    "Je vous mets en garde contre une poursuite de votre mouvement, parce qu'il est contraire à la Constitution irakienne. Nous avons été très patients avec vous, mais ne vous attendez pas à ce qu'on laisse traîner les choses", a lancé le Premier ministre.
    *
    Les manifestations, essentiellement dans des zones à majorité sunnites de l'ouest et du nord du pays, font suite à l'arrestation pour "terrorisme" le 20 décembre d'au moins neuf gardes du ministre des Finances Rifaa al-Issawi, un sunnite souvent critiqué en public par ses collègues chiites du gouvernement.
    Les manifestants accusent les autorités, dominées par les chiites, d'abuser de la législation antiterroriste contre la minorité sunnite.
    "Les manifestations vont se poursuivre tant que les gens ne seront pas satisfaits des politiques menées", a déclaré pour sa part M. Sadr lors d'une conférence de presse à son domicile à Najaf (centre).


    wslm

  17. #12

    Inscrit
    April 2011
    Genre :
    Homme
    Localisation
    Ile-de-France
    Messages
    10 691

    Re : Des irakiens en colère contre Al-Maliki - Un nouveau printemps arabe en Irak ?

    Salam alaykoum


    Manifestation à Mossoul :




    A Kirkouk :

    Allah est le plus savant



    60 actes méritoires et expiratoires



    Si j’ai fait une faute, alors elle vient de moi ou de shaytan et si j’ai dit la vérité alors c’est grâce à Allah seul. Que la paix et le salut soient sur notre Prophète saws et notre dernière invocation est « louange à Allah Seigneur de l’univers. »





  18. #13

    Inscrit
    April 2011
    Genre :
    Homme
    Localisation
    Ile-de-France
    Messages
    10 691

    Re : Des irakiens en colère contre Al-Maliki - Un nouveau printemps arabe en Irak ?

    Salam alaykoum











    Oum Sa3d une prisonnière iraquienne appels les gens d'honneurs, les savants, les shouyoukh des tribus à les secourir face aux mauvais traitements que les prisonnières subissent, de nombreux femmes sont violées quotidiennement dans les prisons et c'est devenu une pratique trés courante dans les prisons irakiennes cela a été dénoncé par plusieurs médias en Irak.






    Le calvaire des prisonnières irakiennes...


    http://www.planete-islam.com/showthr...res-irakiennes


    Un thread sur le sujet des prisonniers en Irak :

    www.planete-islam.com/showthread.php?40849-Yousri-Al-Tariqi-a-%E9t%E9-execut%E9-hier-en-Irak
    Dernière édition par Nassim; 02/01/2013 à 20h20
    Allah est le plus savant



    60 actes méritoires et expiratoires



    Si j’ai fait une faute, alors elle vient de moi ou de shaytan et si j’ai dit la vérité alors c’est grâce à Allah seul. Que la paix et le salut soient sur notre Prophète saws et notre dernière invocation est « louange à Allah Seigneur de l’univers. »





  19. #14

    Inscrit
    April 2011
    Genre :
    Homme
    Localisation
    Ile-de-France
    Messages
    10 691

    Re : Des irakiens en colère contre Al-Maliki - Un nouveau printemps arabe en Irak ?

    Salam alaykoum


    Drapeau syrien dans une manifestation dans l'Anbar :





    Soutient des syriens de Homs à leurs frères Irakiens :





    De Faloujah du Sham à Faloujah d'Al Anbar :


    Allah est le plus savant



    60 actes méritoires et expiratoires



    Si j’ai fait une faute, alors elle vient de moi ou de shaytan et si j’ai dit la vérité alors c’est grâce à Allah seul. Que la paix et le salut soient sur notre Prophète saws et notre dernière invocation est « louange à Allah Seigneur de l’univers. »





  20. The Following User Says Thank You to Nassim For This Useful Post:


  21. #15
    Avatar de Salma36
    Inscrit
    March 2010
    Genre :
    Femme
    Localisation
    Paca
    Messages
    897
    slm

    Allahou akbar, soubhanallah, l'onde de choc continue à se propager...
    Il serait plus juste de parler du printemps sunnite, sortant de sa longue léthargie.

    Sur la vidéo, les frères sunnites irakiens s'en prennent au portrait de Bachar al Fassad, à coups de chaussures...


  22. #16

    Inscrit
    April 2011
    Genre :
    Homme
    Localisation
    Ile-de-France
    Messages
    10 691

    Re : Des irakiens en colère contre Al-Maliki - Un nouveau printemps arabe en Irak ?

    Salam alaykoum


    Soutient des prisonniers irakiens aux soeurs emprisonnés et aux révolte dans les régions sunnites :


    http://www.planete-islam.com/showthr...l=1#post964463
    Allah est le plus savant



    60 actes méritoires et expiratoires



    Si j’ai fait une faute, alors elle vient de moi ou de shaytan et si j’ai dit la vérité alors c’est grâce à Allah seul. Que la paix et le salut soient sur notre Prophète saws et notre dernière invocation est « louange à Allah Seigneur de l’univers. »





  23. #17
    Avatar de Planete
    Inscrit
    November 2011
    Genre :
    Homme
    Localisation
    Ile-de-France
    Messages
    6 481
    Importantes manifestations anti-gouvernementales en Irak
    AFP | vendredi, janvier 4, 2013

    Des milliers d'Irakiens sunnites ont manifesté vendredi pour protester contre la politique du Premier ministre chiite Nouri el-Maliki et appeler à la libération de prisonniers, dans le cadre d'une mobilisation anti-gouvernementale lancée il y a deux semaines.

    Ces manifestations font suite à l'arrestation pour "terrorisme" le 20 décembre de neuf gardes du ministre des Finances Rifaa al-Issawi, un sunnite membre du bloc d'opposition laïque Iraqiya, critique de M. Maliki, accusé depuis plus d'un an par ses détracteurs d'accaparer le pouvoir.

    Des centaines de personnes se sont rassemblées dans l'enceinte de la mosquée Abou Hanifa dans le quartier majoritairement sunnite d'Azamiyah à Bagdad, mais ont été empêchées par les forces de sécurité de sortir manifester dans la rue, selon un journaliste de l'AFP sur place.

    Elles brandissaient des bannières appelant à la libération des détenus, réclamant le respect des droits de l'Homme dans les prisons et l'abrogation de la loi antiterroriste, utilisée selon elles par le pouvoir pour s'en prendre à la communauté sunnite.
    "Bagdad, libre, libre! Va-t-en l'Iran", ont-ils scandé, accusant le gouvernement Maliki d'être sous l'influence de l'Iran, pays à grande majorité chiite.
    "Combien de temps encore nos enfants vont-ils rester en prison, sans aucun motif, si ce n'est qu'ils sont sunnites?" s'est demandé Abou Abdallah.

    Le mouvement de protestation sunnite a reçu l'appui du puissant chef chiite radical Moqtada al-Sadr qui critique sévèrement M. Maliki même s'il a cinq ministres au gouvernement.

    D'imposantes manifestations de protestations ont également eu lieu dans dans les provinces de Salaheddine, Diyala, Kirkouk et Ninive, au nord de Bagdad.
    Dans la province d'Al-Anbar (ouest), les protestataires bloquaient toujours une autoroute reliant Bagdad à la Jordanie et la Syrie, pour le 12e jour consécutif. Une banderole portée par les manifestants avec une photo de M. Maliki, le traite "de menteur, sectaire, voleur et imposteur".

    slm

  24. #18

    Inscrit
    April 2011
    Genre :
    Homme
    Localisation
    Ile-de-France
    Messages
    10 691

    Re : Des irakiens en colère contre Al-Maliki - Un nouveau printemps arabe en Irak ?

    Salam alaykoum



    Allah est le plus savant



    60 actes méritoires et expiratoires



    Si j’ai fait une faute, alors elle vient de moi ou de shaytan et si j’ai dit la vérité alors c’est grâce à Allah seul. Que la paix et le salut soient sur notre Prophète saws et notre dernière invocation est « louange à Allah Seigneur de l’univers. »





  25. #19

    Inscrit
    April 2011
    Genre :
    Homme
    Localisation
    Ile-de-France
    Messages
    10 691

    Re : Des irakiens en colère contre Al-Maliki - Un nouveau printemps arabe en Irak ?

    Salam alaykoum


    Ezzat Ibrahim al Douri l'un des plus important dirigeant du régime Sadam Hussein qui n'a jamais été capturé apparait dans une vidéo encouragent le soulèvement actuel et mettant en garde contre le projet safawi en Irak iranien conduit par al Maliki et le parti dawa entre autre :




    Dernière édition par Nassim; 04/01/2013 à 22h43
    Allah est le plus savant



    60 actes méritoires et expiratoires



    Si j’ai fait une faute, alors elle vient de moi ou de shaytan et si j’ai dit la vérité alors c’est grâce à Allah seul. Que la paix et le salut soient sur notre Prophète saws et notre dernière invocation est « louange à Allah Seigneur de l’univers. »





  26. #20

    Inscrit
    April 2011
    Genre :
    Homme
    Localisation
    Ile-de-France
    Messages
    10 691

    Re : Des irakiens en colère contre Al-Maliki - Un nouveau printemps arabe en Irak ?

    Salam alaykoum


    Allah est le plus savant



    60 actes méritoires et expiratoires



    Si j’ai fait une faute, alors elle vient de moi ou de shaytan et si j’ai dit la vérité alors c’est grâce à Allah seul. Que la paix et le salut soient sur notre Prophète saws et notre dernière invocation est « louange à Allah Seigneur de l’univers. »





Page 1 sur 9 123 ... DernièreDernière

Informations du sujet

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membre(s) et 1 visiteur(s))

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé